Ce qu’on a aimé cette semaine #6

On passe du temps sur les réseaux sociaux, on lit des livres / des blogs, on écoute des podcasts, etc. Chaque semaine, on partage avec vous nos coups de coeurs.

Cette semaine :

Vous voulez aussi partager vos découvertes, vos coups de coeurs? N’hésitez pas à les ajouter en commentaires en bas de l’article!

Et si vous l’avez raté, nous partageons « Nos recommandations de livres thématiques à lire pendant la grossesse«  .

Épisodes de Podcasts

Épisode 64 – La Matrescence
Devenir parents à travers la grande prématurité – Fanny et Jérôme Part II

« Dans l’épisode précédent, le 63, Fanny nous racontait sa version de la naissance prématurée de son fils Lucas. Pour cet épisode, nous nous sommes réunis avec Fabrice Florent, le fondateur du podcast Histoire de Darons, pour donner la voix à ce couple.
Ici vous entendrez Jérôme, le papa, livrer sa version de la prématurité avec sa femme.
A leurs côtés nous avons voulu montrer qu’au sein d’un même couple, chaque individu vit et traverse les difficultés de la vie avec un regard parfois bien différent. Et pourtant jamais, et on le sent, ces deux êtres n’ont cessé de s’aimer. C’est une expérience enrichissante, que d’avoir 2 points de vue d’un même événement. »

Épisode 71 – Histoires de darons
Jérôme, la vie de papa d’un grand prématuré après 13 ans de PMA

« Cette année, je vous propose d’écouter le témoignage de Jérôme, le papa de Lucas, né grand prématuré à à peine 6 mois de grossesse. Lucas n’aura pas traîné, même si son arrivée était d’autant plus attendue par ses parents qu’ils venaient de suivre un parcours PMA de plus de 13 ans. 
Vous entendrez Jérôme, grand gaillard taiseux, qui raconte la façon dont il a vécu tout cela, des doutes jusqu’à l’émotion de la naissance, de la façon dont il s’efface face à la maman, pour finir par un burn-out qui l’a obligé à s’arrêter. On parle aussi des difficultés à trouver des mecs pour discuter de ses problèmes… rah les mecs et les émotions… et pourtant, vous entendrez Jérôme s’ouvrir petit à petit, laisser tomber la carapace et laisser transparaitre à quel point il est un père comblé. Un grand merci à toi Jérôme, je sais pas que c’était pas un exercice pour toi, de parler autant, mais t’as été au top. »

Épisode 105 – Bliss Stories
Karen, ma grossessse CMV

« En ce qui concerne une grossesse, dès qu’il y a acronyme, ça peut être mauvais signe: PMA, MAP, GEU, SOPK, et j’en passe… Et le CMV n’échappe pas à la règle, car derrière ces 3 petites lettres se cache le redoutable Cytomégalovirus qui, s’il est totalement inoffensif hors grossesse peut être un vrai poison si on se retrouve infectée enceinte, spécialement durant les 3 premiers mois de la grossesse. Cela concerne 300 enfants par an en France et même si heureusement, dans 72% des cas, ces bébés n’ont pas de symptômes associés, dans certains cas extrêmes, le CMV expose le fœtus à des risques graves allant de la surdité à des atteintes cérébrales sévères pouvant entraîner la mort. Alors pourquoi est-ce qu’on en parle si peu? Et pourquoi le dépistage est-il loin d’être systématique?
Lorsque Karen se lance dans une 3e grossesse, le fait qu’elle soit gémellaire devient finalement vite anecdotique. Car après cette double bonne nouvelle, elle découvre non seulement que les deux petits embryons qui se développent dans son ventre ont un risque de syndrome transfuseur-transfusé mais Karen apprend aussi qu’elle a été exposée à ce satané CMV au tout début de sa grossesse et que donc, potentiellement, les bébés l’ont également été. 
Alors une fois que l’on sait ça, que faire de cette info? Le seul moyen de s’assurer de l’infection étant l’amniocentèse et les risques de fausse couche qu’elle comporte, comment être sûre qu’on a envie d’être sûre? Karen l’hyperactive, ultra documentée et suivie par les pontes en la matière, s’est retrouvée à devoir faire ce choix si difficile, et à vivre une grossesse avec une belle épée de Damoclès au dessus de la tête. »  

Épisode 61 – La Matrescence
Q&A Clémentine & Clément, l’accouchement à la maison

« Bienvenue dans ce septième hors série de la Matrescence.
Un mercredi par mois un ou une expert.e répondra à vos questions !
Pour cela rien de plus simple, rendez-vous sur le compte instagram de la Matrescence pour poser vos questions sous le post concerné.
Le 24 septembre dernier, Clément et moi avons accueillis notre deuxième fille, Jasmine, chez nous.
Cet accouchement à la maison est le fruit d’une longue réflexion, et vous avez eu énormément de questions à la suite de cet évènement qui marquera notre vie à jamais.
Alors c’est parti pour un question réponse, spécial, où l’on vous partage notre expérience. »

Articles

Idées de cadeaux de Noël Enfants (0-4 ans et plus)
Comment j’ai changé de vie

« Dans cet article, je reviens sur quelques coups de coeur enfants (0-4 ans et plus), des HIT à la maison, qui vous donneront peut être des idées pour le Noël de vos petits loups »

{Lecture} « Nouvelle mère » de Cécile Doherty-Bigara
Echos verts

« Aujourd’hui sur le blog, je vous présente « Nouvelle Mère » de @ceciledohertybigara. Bien que très personnelle, nul doute que son expérience de la maternité fera écho à celle de milliers (millions ou milliards) d’autres mamans. D’autres mamans qui auraient besoin qu’on prenne soin d’elles autant qu’elles prennent soin de leur(s) bébé(s) alors qu’elles sont au bord du gouffre. D’autres mamans qui pensent être les seules à manquer d’ « instinct maternel », à ne pas être « faite » pour ce rôle, à ne pas assez aimer leur enfant, à être nulle, égoïste ou encore tout simplement submergée par un flot d’émotions et de ressentis négatifs alors que, de l’extérieur, toutes les autres mères croisées dans la rue, dans la salle d’attente du·de la pédiatre, à la crèche ou dans les intérieurs lissés d’Instagram semblent vivre leur meilleure vie. Peu de parents osent encore crier haut et fort qu’iels sont profondément chamboulé·es et que leur quotidien est source de souffrances que même le sourire de leur bébé ne saurait effacer.
Que l’on soit parent ou pas et quelle que soit notre propre expérience de la parentalité, ce livre devrait être lu par toustes celleux qui aimeraient comprendre pourquoi, même lorsque mettre un·e enfant au monde est un choix, la matrescence peut se révéler extrêmement douloureuse. Il devrait être lu par toustes celleux qui aimeraient être un peu plus sensibilisé·es aux souffrances et aux difficultés de ces nouvelles mères, afin d’être réellement à leur écoute et de leur apporter le soutien dont elles ont besoin pour vivre la maternité dans la sérénité.. »

Vidéo

Newsletter

Mère alors #3 – MILF
Mais il est où, ce p* de village ?

« Cette semaine, on cherche le fameux « village », on s’indigne avec les Polonaises, on se réjouit avec la CAF (une fois n’est pas coutume). On parle aussi d’Emily Ratajkowski et du premier ministre qatari, de femmes prehistoriques, de thunes et de masques (entre autres). »

Comptes Instagram

Drôlesdemums
🙋‍♀️ A toutes les futures et jeunes mamans ! 🥰
On parle #grossesse, #maternité, la vie palpitante de #maman, #bébé, #enfants de façon décomplexée ! ☺️
@drolesdemums_com

Posts Instagram

Photo par Bart LaRue disponible Unsplash

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :