Trouver du soutien pendant le post-partum

Le post-partum est une période compliquée pour beaucoup de jeunes parents. Sommeil anéanti par un bébé qui ne connaît ni jour ni nuit, mise en place de l’allaitement, découverte de tous les besoins du nouveau-né, chute d’hormones, etc. Il est normal de se sentir dépassé, d’avoir des hauts et des bas, de rêver d’une Mary Poppins qui viendrait du ciel pour prendre le relais quelques heures.

Concrètement, il existe beaucoup de ressources disponibles, dont on n’a pas toujours conscience lorsque l’on est dépassé. Elles se classent en trois niveaux :

  • l’entourage (famille, amis, etc.)
  • les volontaires et associatifs
  • les professionnels

Ils apportent tous une aide différente mais nécessaire.

Le premier pas : ne pas hésiter à demander de l’aide. Un jeune bébé attire beaucoup de bonne volonté et vous seriez surpris par la bienveillance d’amis, voisins ou collègues si vous demandez un peu d’aide.

Pendant les premières semaines, alors que je vivais un petit enfer, j’ai sans réfléchir constamment balayé des propositions d’aides de personnes que j’ai pu croisé. Mais un jour particulièrement difficile, où une collègue passait, j’ai lâché prise et laissé mon bébé pendant une petite heure dans les bras de cette connaissance. C’était magique. Elle était ravie de pouvoir chouchouter un nouveau-né, et j’ai pu respirer un peu, boire un thé chaud. Après ça, j’ai mis ma fierté de côté et toujours sérieusement considéré les propositions d’aide offerte.

Si le village n’est pas là pour aider, car il n’a pas les solutions, car il n’est pas au bout de la rue, car le confinement sévit ou encore qu’il est 3h du matin et que vous avez besoin d’un soutien particulier, il existe de nombreux services et aides proposés aux jeunes parents.

Hotline d’aide

Un problème et vous ne savez pas à qui demander ? une question sur l’allaitement ? besoin de parler à quelqu’un ? Les lignes d’aide téléphonique peuvent permettre de joindre très facilement des professionnels ou des volontaires à toutes heures. Cela peut aussi permettre de recevoir de l’aide en français lorsque l’on est à l’étranger.

En France :

HotlineNuméroHoraires
Allo Parents Bébé
Une aide professionnelle, gratuite et anonyme offerte aux parents
0800 00 34 5610h-13h
14h-18h
SOS allaitement 750800 400 41219h-22h en semaine
10h-20h le week-end
Réseau SolidarilaitNuméro différent selon les jours

Au Royaume-Uni :

HotlineNuméroHoraires
Post natal illness
Soutien en cas de détresse psychologique
0207 386 086810h – 14h
Nation Breastfeeding hotline0300 100 02128h30-18h
NCT
Conseils sur pour l’allaitement et le nouveau né
0300 330 07008h-minuit
La leche league
Conseils pour l’allaitement
0345 120 29188h -23h

Les professionnels de santé

Ils et elles sont à votre écoute et peuvent vous aider, vous conseiller ou vous rediriger sur tous les problèmes du post partum.

  • Sage femme
  • Pédiatre
  • Gynécologue
  • Médecin généraliste
  • Kinésithérapeute

Vous les croisez régulièrement pendant la première année, alors profitez-en!

Le service de protection maternelle et infantile (PMI) est un service départemental. Il recense tous les acteurs locaux de la petite enfance et peut vous rediriger vers les bons services.

Les groupes de soutien et de discussion

Lorsqu’on est dans le dur, rien de mieux qu’un parent pour en aider un autre. Ainsi que l’a raconté @mamaorhum dans son article sur les groupes de mamans, ce soutien peut se révéler être une ressource inestimable.

Localement

Regardez localement ce qui est organisé ou passez par les structures suivantes :

  • Les cafés ou relais locaux
    • Comme les hotlines, des volontaires sont là pour vous aider et discuter autour d’un café, et peuvent souvent prendre le relais d’un bébé pendant la discussion.
    • Quelques exemples
      • Les cafés d’allaitement, organisés par la maternité ou le réseau de la leche league
      • Les cafés Parents – Enfants
  • Les lieux d’accueil Parents – Enfants
  • Les relais de l’association maman blues pour les difficultés maternelles
  • Les relais de la leche league pour l’allaitement
  • Le réseau galactée (à Lyon) pour l’allaitement

En ligne

Si vous êtes isolée ou dans un autre pays, il existe aussi des groupes en ligne, comme :

Enfin, si vous cherchez des parents dans des situations particulières, Internet est une mine d’or. Par exemple, j’ai trouvé sur Facebook un groupe pour les mamans de bébés ayant des allergies au lait comme le mien, et un autre groupe de mamans françaises vivant au Royaume Uni. Ces deux groupes m’ont fourni pleins de bon plans spécifiques avec des mamans prêtes à aider.

Comme nous en discuterons prochainement, les réseaux sociaux sont à appréhender avec prudence, mais ils sont aussi une grande ressource, particulièrement en temps de confinement.

Nous espérons avoir fourni ici quelques pistes pour trouver du soutien. Vous connaissez d’autres ressources utiles? Ajoutez les en commentaires, nous mettrons à jour l’article en fonction. Merci ❤️

Article relu par @bebatut et @marieastridbatut. Image by Gerd Altmann from Pixabay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :