Ce qu’on a aimé cette semaine #29

On passe du temps sur les réseaux sociaux, on lit des livres / des blogs, on écoute des podcasts, etc. Chaque semaine, on partage avec vous nos coups de coeurs.

Cette semaine :

Vous voulez aussi partager vos découvertes, vos coups de coeurs? N’hésitez pas à les ajouter en commentaires en bas de l’article!

Et si vous l’avez raté cette semaine, @bebatut a partagé les échanges qui se sont tenues lors de sa première réunion avec le club de lecture du collectif.paf.

Vidéo

Podcasts & Émissions de radio

Anne-Catherine: Se Préparer à une naissance par césarienne

Épisode 1- Maman Césarisée

Pour ce premier épisode, Anne-Catherine nous raconte comment elle a vécu ses deux césariennes.

Pour son 1er accouchement en 2016, elle a eu une césarienne car son bébé était en siège et selon la radiopelvimétrie de son bassin, ce dernier aurait pu compliquer une naissance par voie basse. Elle qui s’était préparée à vivre une naissance 100% naturelle, a été choquée et rassurée à la fois, de ne pas finalement accoucher par voie basse d’un bébé en siège. Elle n’a pas vraiment le temps de s’y préparer et accouche par césarienne code vert, après une mise en travail spontané. 

Hassatou, une maternité excisée

Épisode 129- Bliss Stories

L’excision ou le corps délibérement mutilé de la femme

Nos corps de femmes sont inévitablement mis à l’épreuve dès lors qu’il y a une grossesse et  un accouchement. Deux moments de vie où notre anatomie peut être modifiée, abîmée, meurtrie. Mais il y a des femmes délibérément mutilées. Un corps violenté dans sa chair et privé de ses fonctions primaires à cause de l’excision. 

Selon la définition de l’OMS, l’excision est une mutilation génitale pratiquée sur des petites filles et des femmes. Elle consiste en une ablation totale ou partielle des organes génitaux externes à des fins non médicales. Acte barbare aux conséquences dramatiques, l’excision est toujours pratiquée dans de nombreux pays, soit de façon clandestine soit à la vue de tous.

Selon l’UNICEF, pas moins de 200 millions de petites filles et de femmes ont été victimes de mutilations sexuelles. Et au cours des dix prochaines années, ce sont 30 millions de filles qui risquent d’être victimes d’excision. Et si la majorité d’entre elles vivent dans 30 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, on estime malgré tout à 5% le taux de femmes excisées vivant en Europe, dont environ 53 000 résident en France. 

Un accouchement voie basse empêché par l’excision 

Hassatou grandit à Boké, en Guinée, quand à l’âge de 6 ans elle subit une excision en même temps que ses grandes sœurs. Cet acte sauvage l’oblige alors à se construire avec un corps atrocement douloureux. Longtemps, elle va ignorer l’origine de sa souffrance. Ce n’est qu’une fois en France et enceinte de son premier enfant qu’elle découvre l’existence d’un vagin entièrement suturé et les conséquences de son excision sur sa vie de femme et de mère.

Hassatou, la guerrière, libère la parole

Dans ce nouvel épisode de Bliss.Stories, Hassatou nous raconte ce jour où son intimité a été mutilée. Elle nous parle de son éveil à une sexualité douloureuse, de sa grossesse à risques et de sa reconstruction physique. Cette guerrière a décidé de parler pour dénoncer, condamner et permettre à d’autres victimes de sortir de l’ignorance.

Heureusement, rien ne lui a jamais ôté le bonheur d’être mère. Plus que jamais, elle se bat pour que l’excision cesse enfin.

Laureline: maman 6 fois, césarisée 5 fois

Épisode 2- Maman Césarisée

Dans ce 2ème épisode, Laureline nous raconte comment elle est devenue maman de 5 enfants âgés de 15 ans à 11 mois bientôt, tous les 5 nés par césarienne.

Posts Instagram

Photo de Designecologist provenant de Pexels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :