[Interview] Un congé maternité en France

Dans le contexte actuel de réflexion sur le congé maternité, paternité, parental en France, nous avons souhaité savoir comment se passaient les congés en France mais aussi dans d’autres pays.

Si vous l’avez manqué, @mamaorhum nous a raconté comment se passait le congé maternité en Angleterre et @bebatut nous a aussi confié comment se déroulait le congé parental en Allemagne de l’Ouest .

Camille  nous raconte aujourd’hui comment s’est passé son congé maternité en France pendant le deuxième confinement mais aussi comment elle a vécu sa reprise du travail après 6 mois d’arrêt. Si elle a apprécié reprendre une activité professionnelle rapidement, elle trouve que le congé est trop court et surtout trop solitaire. Elle regrette que les pères ne puissent pas être présents plus longtemps.

Peux-tu te présenter rapidement ? Où habites-tu ? De qui est composée ta famille ?

J’ai 30 ans j’habite à Dallet, un petit village dans le Puy-de-Dôme. Ma famille est composée de Margot, ma fille, Laurent, mon compagnon, et moi même.

Comment se passe le congé maternité / parental là où tu l’as passé ?

Le congé maternité en France est de 16 semaines, avec 6 semaines avant l’accouchement et 10 semaines après. Nous avons également la possibilité de placer des vacances à la fin officielle du congé pour le rallonger. Je ne l’ai pas fait car j’avais envie de reprendre une vie sociale et une vie professionnelle d’autant plus que j’ai été arrêté dès le sixième mois de grossesse. J’ai en effet fait une dépression pré-partum. Cela avait été compliqué de voir mes capacités physiques diminuer. Même si j’ai continué le sport, mon corps et ma tête n’étaient plus les mêmes. J’ai donc eu 6 mois d’arrêt en tout. C’est long. J’étais donc contente de reprendre.

Comment se passaient les journées pendant ton congé ?

Le premier mois, je ne faisais qu’allaiter ma fille. Ces journées passaient à la fois très vite et très lentement. Ma fille demandait beaucoup à être au sein. J’étais donc presque tout le temps avec et cela me prenait du temps d’autant plus que les tétées étaient longues. 

En raison de la situation sanitaire (j’ai accouché fin octobre 2020 au début du 2e confinement), je n’avais pas beaucoup de visites. J’étais contente de ne pas avoir de visite à la maternité, cela nous a permis de prendre du temps juste tous les trois. Cela m’a aussi permis de démarrer l’allaitement au rythme du bébé. Ces journées à l’hôpital étaient plaisantes, même si je n’arrivais pas à prendre de douche quand je le voulais ce qui est un peu frustrant. Nous avons pu nous adapter au rythme de notre bébé.

Au retour à la maison, le papa était là les deux premières semaines. C’était à la fois un soutien moral et une présence. Sa reprise du travail a été flexible, il a pu aménager ses horaires, ne pas partir trop tôt, ni rentrer trop tard. Malgré ça, je me suis tout de même sentie seule et tout tournait autour de ma fille. Certains jours, je ne pouvais même pas trouver le temps de manger ou de prendre une douche.

Comment as-tu vécu ton congé d’un point de vue émotionnel ? Trouves-tu que ce fut trop long, trop court ?

Avant de reprendre le travail, je trouvais ce congé trop long. Plus le temps passe, plus je me dis que j’aurai aimé avoir un congé un peu plus long. Mais quand j’étais en plein dedans, je le trouvais un peu long. C’était peut être un peu égoïste. Mais avoir une enfant, ça bouleverse une vie et on est pas prête à tout abandonner du jour au lendemain même s’il le faut. Plus l’enfant grandit, plus on arrive à faire des choses. Mais autour de la naissance, on abandonne plein de choses et on perd des libertés.

Comment s’est passée la reprise du travail ? Comment t’es tu sentie ?

J’avais vraiment hâte de reprendre mais j’étais en même temps hyper angoissée de confier mon bébé de deux mois et demi. Elle était toute frêle, une petite crevette. C’est stressant de confier son bébé de 9h à 17h à quelqu’un qu’on ne connaît pas très bien.

De plus, cela faisait 6 mois que j’avais quitté mon poste. Je travaille dans deux établissements différents qui ont continué à tourner sans moi. Je ne savais pas ce que j’allais retrouver d’autant plus que je suis seule sur mon poste, j’ai ma cheffe pharmacienne mais nous avons chacune notre partie du travail. C’était angoissant aussi de ne pas savoir ce qui avait changé en mon absence, je ne savais pas si ce que j’avais mis en place avait été maintenu.

Le retour s’est finalement hyper bien passé. Tous mes collègues ont été vraiment très sympas et j’avais l’impression qu’ils avaient plaisir à me voir revenir. C’est gratifiant de partir 6 mois et de revenir dans une bonne ambiance sans trop de changement. Ce retour si il a été angoissant en amont a été très positif.

Quels sont, d’après toi, les avantages et les inconvénients de ce type de congé parental ?

Un des gros inconvénient c’est qu’on est seule. Le papa a trois jours à l’hôpital et 11 jours après (28 depuis mi 2021), c’est hyper court. De plus le congé paternité n’est pas bien mis en place : même s’il a été rallongé, il n’est toujours pas obligatoire. Le bébé, on le fait à deux mais on assume le congé maternité seule. Si on ne demande pas d’aide, on est très peu accompagnée.

Dans mon département, le conseil départemental a mis en place un suivi par une infirmière puéricultrice (de la PMI) : elle appelle systématiquement tous les nouveaux parents pour convenir d’un rendez-vous. Elle est restée trois heures à la maison pour discuter, regarder la chambre du bébé, l’aménagement, voir si ça va, etc … Elle donne aussi des conseils sur ce qui bien de mettre en place ou justement de ne pas mettre en place. J’ai aussi été très soutenue par ma sage-femme qui a été très présente.

Article relu par @bebatut et @ponoodle. Photo de Wallace Chuck provenant de Pexels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :